Accueil | Nous joindre | Zone partenaires | English |
Retour aux projets

Projets de recherche

Traitement des eaux minières contaminées par les cyanures et leurs dérivés

La cyanuration, une technologie très utilisée pour la récupération de l'or, génère des eaux contaminées aux cyanures, aux dérivés des cyanures et aux métaux dissous. Les limitations des méthodes de décyanuration incluent la génération de produits intermédiaires toxiques, en raison de la présence des thiocyanates (SCN-), et la difficulté d'enlever à la fois les cyanures et les métaux. Le présent projet vise à améliorer l'efficacité d'un procédé de décyanuration en place sur le site Laronde de la compagnie Agnico-Eagle ltée, qui comprend du traitement chimique et biologique. Ce système de traitement est très sensible aux variations de la composition de la pulpe, qui influencent la qualité de l'eau à traiter. Les travaux proposés vont porter sur la caractérisation de l'effluent à traiter et sur l'évaluation de solutions alternatives, dont le prétraitement, le post traitement ou le traitement alternatif, afin d'augmenter l'efficacité du système en place. L'utilisation des ferrates [Fe(VI)], oxydants très puissants et efficaces pour le traitement simultané des cyanures et des métaux, va représenter une des pistes de recherche alternatives qui sera investiguée. Afin d'adapter des technologies de traitement des eaux utilisées dans d'autres secteurs, Mabarex, une entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et l'installation de procédés de traitement de l'eau potable, des eaux usées et des boues, participera au projet. Les solutions proposées devront être économiques et respecter les exigences environnementales québécoises et canadiennes.

OBJECTIF GÉNÉRAL

  • Améliorer l'efficacité d'un procédé de décyanuration avec application au site Laronde de la compagnie Mines Agnico-Eagles ltée, qui comprend du traitement chimique et biologique.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

  • Améliorer l’efficacité du traitement des cyanures et limiter les effets causés par la présence des thiocyanates (SCN-);
  • Améliorer le traitement de l’ammoniac (NH3), des nitrites (NO2-) et des nitrates (NO3-);
  • Enlever les métaux et les métalloïdes peu communs comme le Se, le Co, le Sb et l’As;
  • Évaluer la spéciation et le traitement potentiel des thiosels.

OBJECTIFS du programme innov-uc du crsng

Établir et renforcer les liens de recherche entre les collèges, les universités et les entreprises en vue d’accélérer le développement de technologies prometteuses et de favoriser leur commercialisation au Canada.

Financer la participation des collèges et des universités à l’amélioration ou à l’extension de la technologie ou des produits, des procédés ou des services commerciaux actuels de l’entreprise.    

 

Chercheuse principale: Carmen-Mihaela Neculita


Collaborateurs: Bruno Bussière (UQAT), Thomas Genty (CTRI) et Robin Potvin (CTRI)


Étudiants: Mustapha Benhammadi (DESS), Mélinda Gervais (DESS), Joey Isabelle (DESS), Rayen Tanabene (maîtrise), Carolina Gonzalez-Merchan (Post-doctorat).