Accueil | Nous joindre | Zone partenaires | English |
Retour aux projets

Projets de recherche

Traitement de la salinité et de la toxicité associée dans les effluents miniers

La salinité des effluents miniers représente une source de contamination persistante pouvant engendrer la toxicité au sein du milieu récepteur. Des procédés de traitement doivent donc impérativement être développés. Or, l’optimisation de ces procédés dépend (1) des composants associés à la salinité (thiosels, sulfates, métaux), (2) des conditions climatiques et (3) de la variabilité naturelle des caractéristiques du milieu récepteur. Il en résulte que la gestion de la toxicité associée aux effluents miniers salins revêt une complexité particulière dans un contexte de climat caractérisé par une forte saisonnalité. Ce projet cible cette problématique et a pour objectif d’améliorer les connaissances et la performance des systèmes de traitement de la salinité afin de mieux protéger les milieux aquatiques récepteurs.

Le développement d’approches adaptées à ce type de climat sera priorisé, avec une emphase sur la région du Québec de l’Abitibi-Témiscamingue (Canada). Les approches incluront (1) la réalisation d’essais de traitement (procédés électrochimiques et d’oxydation avancée) sur effluents synthétiques et réels et (2) l’évaluation de la toxicité des effluents synthétiques et réels, traités et non traités, avant et après dilution par des solutions
naturelles de référence. Les essais de toxicité aquatique de courte durée seront réalisés selon des protocoles du Centre d'expertise environnementale du Québec (CEAEQ). Les concentrations cibles des thiosels, sulfates et métaux entraînant la toxicité seront identifiées. Un modèle prédictif de la sensibilité des cours d’eau de l’Abitibi-Témiscamingue vis-à-vis de la toxicité associée à la salinité d’effluents miniers sera développé.

Le projet fournira des informations essentielles à l’exploitation minière durable dans les conditions climatiques propres aux moyennes et hautes latitudes du Canada.

Ce projet est supporté par le Fonds de recherche Nature et technologies du Québec (FRQNT).

Chercheur principal: Carmen Mihela Neculita


Collaborateurs
Bruno Bussière (UQAT)
Benoit Courcelles (Polytechnique)
Éric Rosa (UQAT)
Nicolas Gruger (CEAEQ)
Gaëlle Triffault-Bouchet (CEAEQ)
Thomas Genty (Agnico Eagle)
Olivier Lefebvre (U. of Singapore)


Étudiant:
Takoua Foudhaili (Ph.D.)