Accueil | Nous joindre | Zone partenaires | English |
Retour aux projets

Projets de recherche étudiants

Évaluation numérique de la méthode pseudo-statique pour des barrages et des parcs à résidus par rapport aux tremblements de terre de la côte Est

La méthode pseudo-statique a été utilisée pour évaluer la stabilité sismique de barrages en remblai et en enrochement depuis plus de 60 ans. Malgré ses limites et imprécisions, cette méthode reste largement utilisée dans la pratique du génie. La méthode pseudo-statique a été normalisée par Hynes-Griffin et Franklin (1984) basée sur les résultats des analyses du bloc glissant. Plus récemment, Bray et Travasarou (2009) ont utilisé l’analyse numérique et la méthode du bloc glissant afin de développer une méthode pour la sélection du coefficient pseudo-statique basée sur le déplacement admissible. La calibration et la validation de la méthode pseudo-statique ont été réalisées en utilisant de mouvements de sol de la côte Ouest ayant une fréquence relativement faible, et de données de barrages composés de remblai et d’enrochement relativement souple typique de la côte Ouest.

Ce projet utilise une modélisation numérique exhaustive pour calibrer la méthode pseudo-statique pour de mouvements de sol de la côte Est ayant de fréquences relativement élevées et de barrages composés d’enrochement relativement dur typique de la côte Est. De plus, l’effet de la rétention de résidus potentiellement liquéfiables sur la stabilité du barrage sera considéré.

Les rapports du mouvement du sol du tremblement de terre de Saguenay 1988 (Québec) et des rapports du mouvement du sol simulés seront utilisés dans l’analyse.  

Arbaiza, Angie

angie.arbaiza@polymtl.ca

Directeur : Michael James, Polytechnique Montréal


Diplôme postulé : M.Sc.A.