Accueil | Nous joindre | Zone partenaires | English |
Retour aux projets

Projets de recherche étudiants

Influence des facteurs climatiques sur la performance à limiter le drainage minier acide d’un recouvrement monocouche avec nappe phréatique surélevée

La technique du recouvrement monocouche avec nappe phréatique surélevée est l’une des méthode utilisée dans le domaine de la restauration minière afin de contrôler la génération de drainage minier acide (DMA). Cette méthode  a pour but de maintenir le niveau de la nappe phréatique le plus élevé possible au sein du parc à résidus. Dans l’eau, la diffusion de l’oxygène est 10 000 fois plus faible que dans l’air. Dans un matériel proche de la saturation, le flux d’oxygène est alors limité ce qui ralentira fortement l’oxydation des sulfures et donc le DMA. La présence du recouvrement monocouche peut avoir plusieurs fonctions, comme par exemple le contrôle de l’évaporation, favoriser la remontée capillaire, ou la consommation de l’oxygène.

L’efficacité de cette méthode est liée aux quantités de précipitations disponibles qui vont influencer le niveau de la nappe phréatique au sein du parc à résidus, et le bilan hydrique du site. Dans un contexte de changements climatiques, il est important d’intégrer l’évolution du régime des précipitations futures afin de s’assurer de l’efficacité de la technique sur le long terme.

Cette méthode de restauration sera mise en place sur le parc à résidus du site minier Doyon-Westwood. Des cellules expérimentales sont en place sur le site afin de tester différentes configurations et un suivi hydrique et chimique est effectué depuis 2015. Une modélisation numérique des cellules sera réalisée et les conditions climatiques annuelles moyennes jusqu’en 2100 ainsi que les événements de sécheresse extrêmes y seront ensuite intégrés  afin d’évaluer la performance de la méthode sur le long terme.

Lieber, Élodie

elodie.lieber@uqat.ca

Directeur : Isabelle Demers


Codirecteur : Thomas Pabst


Diplôme postulé : Maîtrise en génie minéral