Accueil | Nous joindre | Zone partenaires | English |
Retour aux projets

Projets de recherche étudiants

Évaluation de l’impact de la végétation sur le bilan hydrique d’un recouvrement monocouche avec nappe phréatique surélevée

En climat humide, les barrières d’oxygène sont considérées comme les plus efficaces pour la restauration des sites miniers générateurs du drainage minier acide (DMA). Parmi ces méthodes, on trouve le recouvrement monocouche avec nappe phréatique surélevée qui consiste à maintenir les résidus réactifs à un haut degré de saturation en eau. En raison de la faible diffusion de l’oxygène dans un milieu saturé (1000 fois plus faible dans l’eau que dans l’air), le flux d’oxygène vers les minéraux sulfureux sera réduit, empêchant ainsi la génération de DMA.

La conception des recouvrements monocouches avec nappe phréatique surélevée est généralement faite sans prendre en considération l’effet de la végétation. Or, cette dernière pourrait influencer la performance du recouvrement. D’où la nécessité  de mieux comprendre ses effets sur les différentes composantes du bilan hydrique.

L’objectif de ce projet consiste à mieux comprendre et évaluer de façon précise l’influence de la végétation sur le bilan hydrique  d’un recouvrement de type monocouche avec nappe phréatique surélevée.

Pour ce faire, le parc 2 du site Manitou (près de Val-d’Or) est utilisé comme site expérimental. Sur ce site des parcelles expérimentales avec et sans végétation ont été instrumentées afin d’évaluer les différentes composantes du bilan hydrique. Lors de la mise en place des stations de mesures, des échantillons ont été prélevés afin de déterminer leurs propriétés hydrogéologiques. Finalement, les résultats des différentes mesures seront compilés et analysés afin de déterminer l’impact de la végétation sur le bilan hydrique  du recouvrement.

Ben Khouya, Touria

touria.benkhouya@uqat.ca

Directeur: Abdelkabir Maqsoud


Codirecteurs: Bruno Bussière et Marie Guittonny


Diplôme postulé: Maîtrise